EHPAD : Les maisons de retraite : Dossier Complet

maison de retraite ehpad

Les maisons de retraite ont généralement mauvaise image dans l’imaginaire collectif. Et pour cause, on recense malheureusement de nombreux cas de maltraitance. Mais il faut avant tout être précis sur le terme de maison de retraite, qui regroupe en fait de nombreuses choses très différentes. La maison de retraite traditionnelle, un lieu de vie dans lequel les résidents peuvent se retrouver pour le repas a en effet beaucoup évoluée, et on distingue aujourd’hui :

  • D’une part des établissements médicalisés, réservés a priori aux personnes de plus de 60 ans en situation de perte d’autonomie et qui sont sous l’autorité et le contrôle du ministère de la santé,
  • Et des « résidences autonomie » d’autre part, ou « résidences services » qui n’accueillent que des personnes autonomes et ne sont pas habilités à apporter des soins aux résidents.

Les maisons de retraite médicalisées

On les appelle « EHPAD » – pour Établissement d’Hébergement de Personnes Âgées Dépendantes, et ils sont contrôlés régulièrement par des agents de l’État pour s’assurer qu’ils sont en mesure d’accueillir les résidents dans les meilleures conditions. Ces inspections peuvent parfois se solder par des amendes, voire par la fermeture du site s’il est jugé inadapté. Dans la grande majorité des cas cependant, l’inspection a pour objectif d’amener des recommandations pour améliorer la qualité de la prise en charge en appliquant des meilleures pratiques mises en place dans d’autres établissements (par exemple, une alarme de sécurité systématique dans les salles de bain).

La moyenne d’âge en EHPAD est à plus de 85ans, et les résidents entrent à des stades de plus en plus avancés de dépendance. Cette évolution au cours des dernières années a mis une pression importante sur les équipes constantes, restées dans la plupart des cas à effectifs constants. De nombreux établissements dénoncent des conditions de travail vécues comme étant de plus en plus difficiles comme étant l’une des causes de la maltraitance en maison de retraite, même passive, les soignants étant constamment pressés par la montre.

Heureusement, de nombreux établissements parviennent à mettre en place des protocoles qui permettent d’apporter des soins de qualité malgré des équipes en sous-effectif. Un excellent indicateur de la qualité de la prise en charge médicale est le turnover des soignants : une ancienneté moyenne des équipes supérieure à quelques années témoigne généralement de bonnes conditions de travail et d’un rapport fort entre les résidents et les équipes soignantes.

Les résidences services ou foyers logements

On les a appelé « EHPA » – pour Établissement d’Hébergement des Personnes âgées – puis foyers logements, résidences autonomie, et le mot en vogue semble être résidence service aujourd’hui. Ces établissements sont en fait l’idée qu’on se fait des maisons de retraite traditionnelles : des résidences qui facilitent la vie de nos aînés, sans pour autant qu’il n’y ait aucune prise en charge médicale proprement dite. Ce type d’établissement permet essentiellement de lutter contre l’isolement des personnes âgées, et apporte également un environnement sécurisant rassurant pour les familles. Généralement situées en centre ville, ces résidences se développent rapidement depuis quelques années, à mesure que le degré de dépendance des résidents en EHPAD augmente.

En conclusion, le terme « maison de retraite » regroupe en vérité de nombreux types de résidences, qui correspondent à des besoins très différents. Si vous envisagez une installation en maison de retraite, pour vous-même ou pour un proche, veillez donc à bien préciser quel type d’établissement est le plus adapté en amont de vos recherches pour éviter au mieux, une perte de temps considérable, au pire, des regrets.

EHPAD : Les maisons de retraite : Dossier Complet
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *