L’assurance obsèques, pour faire respecter ses dernières volontés

assurance obseque

L’isolement des seniors ne cesse d’aller croissant et d’être de plus en plus préoccupant. Une enquête menée par la Fondation de France sur la solitude dans le pays met en lumière que 27 % des personnes âgées sont en situation d’isolement. Un chiffre inquiétant, quand on sait que cette population est particulièrement fragile et dans un état réputé de précarité.

La vulnérabilité des seniors va d’ailleurs bien au-delà des risques purement sanitaires : risques d’escroquerie, abus de faiblesse ou encore maltraitance financière. Mais ce que l’on oublie souvent, c’est le non-respect de leurs dernières volontés et l’absence de fonds dédiés à leurs obsèques. C’est dans ce cadre qu’intervient le contrat d’assurance obsèques, une solution idéale dont il faut se soucier en amont.

L’accroissement de l’isolement des seniors

Plus d’un quart des personnes de plus de 70 ans sont seules, ce qui représente une augmentation de près de 11 % en à peine sept ans. Cela entraîne des situations véritablement dramatiques.

En effet, cloîtrées chez elles, nombre de ces personnes âgées sont dans un inquiétant état de délabrement physique et mental, auquel tous sont indifférents ; nul ne se soucie en effet de ces seniors souffrant de maladies, exposés aux risques de chutes, de déshydratation, de malnutrition, qui dépérissent chez eux sans que le voisinage ne s’en soucie.

Plusieurs facteurs peuvent conduire à cette déplorable situation : la maladie, la perte d’autonomie, les handicaps multiples qui rendent les déplacements ardus et font qu’il est de plus en plus difficile pour la personne âgée de sortir faire ses courses et voir du monde ; la situation de veuvage, la perte de son compagnon ou de sa compagne ayant un fort impact sur la solitude, sans toutefois que l’on puisse ignorer l’isolement des couples, dont l’enquête révèle qu’ils sont également touchés par cette détresse, surtout quand l’un est concerné par la maladie ou l’affaiblissement mental…

L’éloignement des proches, les enfants qui partent faire leur vie ailleurs et n’ont plus le temps ou l’envie de s’occuper de leurs parents, pris par leur travail et la famille qu’ils se sont eux-mêmes construite, mais aussi le délitement du cercle amical affaibli par les décès qui malheureusement se succèdent.

Comment dans ce cadre faire entendre ses dernières volontés ?

Avec l’augmentation du vieillissement de la population – on attend ainsi plus de huit millions de départs à la retraite d’ici 2020 – ces situations délicates et problématiques ne vont avoir de cesse de s’accroître.

Certes, les associations et pouvoirs publics se mobilisent de plus en plus pour venir briser l’isolement des personnes âgées : campagnes de sensibilisation, visites de bénévoles à domicile, organisation de clubs pour reconstituer le lien social, appels téléphoniques dans les périodes critiques pour s’assurer que tout va bien. Mais un aspect reste encore très critique, celui des dernières volontés des seniors partis dans l’isolement le plus total et de leur respect.

Car souvent, les familles ne sont pas informées de leur teneur, et ne sont même pas au courant de l’existence d’un testament déposé auprès d’un notaire dont ils ignorent tout des coordonnées. Il faut alors fouiller les affaires du défunt à la recherche de papiers explicatifs, ce qui n’est pas toujours évident dans un tel moment de détresse, surtout si la personne décédée avait laissé ses papiers administratifs dans l’incurie la plus totale.

Et que faire quand le défunt ne laisse pas d’héritier ? Les institutions ont alors la charge d’organiser ses funérailles, et ne se soucient guère de ce qu’aurait voulu la personne décédée : les obsèques sont des plus dépouillées, le tombeau simple, sans cérémonie religieuse. Loin souvent de ce qu’aurait voulu l’intéressé. C’est pourquoi l’assurance obsèques est idéale pour organiser de son vivant sa cérémonie et tous les aspects organisationnels de ses funérailles.

Notons également que le récent outil mis en place par l’AGIRA, qui permet de retrouver facilement l’assurance obsèques d’un proche, favorisera amplement la recherche des dernières volontés.

L’assurance obsèques, pour faire respecter ses dernières volontés
Notez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *