Les seniors adeptes des voyages sont invités à se pencher sur le paludisme

Certains seniors ont une nette préférence pour les voyages, dès la retraite validée, ils n’hésitent pas à parcourir des kilomètres afin de bénéficier des avantages d’un dépaysement total. Toutefois, pour certaines zones du globe, il sera indispensable de se focaliser sur un traitement contre le paludisme.

Un médicament pour contrer le paludisme lors d’un voyage en zone contaminée

Lorsque les personnes âgées mettent un terme à leur carrière professionnelle, elles ont la possibilité de profiter pleinement de la vie sans se poser trop de questions. Elles sont donc nombreuses à planifier des voyages à travers le monde entier, mais certaines zones demandent une précaution supplémentaire à cause de la présence du paludisme, une maladie problématique qui est largement présente en Afrique subsaharienne. Certains voyageurs optent pour le Malarone après avoir été attirés par le prix ainsi que les avantages offerts pour la santé. Il est important de préciser que la prise d’un médicament ne doit pas être négligée.

Certaines zones du monde sont largement contaminées par cette maladie

Il est de ce fait judicieux de se rapprocher de votre médecin traitant qui aura le loisir de vous aiguiller concernant la posologie, les risques encourus, les bonnes pratiques à effectuer… Le paludisme est une maladie identifiée dans les régions subtropicales et tropicales. De ce fait, la concentration est beaucoup plus forte du côté de l’Afrique, mais le sud de l’Asie n’est pas non plus épargné. Vous devrez faire preuve de la plus grande vigilance que ce soit pour un départ en vacances en Amérique centrale, en Amérique du Sud, au Mexique, au Moyen-Orient ou encore à Haïti et même en République Dominicaine. Le risque de contamination ne doit pas être mis de côté, car les désagréments sur la santé peuvent être importants.

Une étude prometteuse sur un nouveau traitement contre le paludisme

Les seniors sont aussi invités à se renseigner le plus possible concernant les régions les plus touchées. Dans la plupart des cas, la présence du paludisme est très forte dans un milieu urbain et très touristique puisque la contamination est à la fois forte et rapide. L’infection peut donc être au rendez-vous si vous n’êtes pas informé avant votre départ et surtout si vous n’avez pas suivi un traitement spécifique. D’ailleurs, il y a du nouveau selon une enquête publiée par Science Translational Medicine. Les chercheurs américains ont eu l’occasion d’étudier en détail cette maladie notamment pour développer une nouvelle solution susceptible d’améliorer la protection sur le long terme.

Un nouveau traitement prometteur capable de protéger les seniors pendant 2 semaines

Les premiers tests ont été réalisés sur des porcs, les résultats montrent qu’un nouveau matériau pourrait être intéressant afin de contrer les effets négatifs du traitement traditionnel. Celui-ci contient une forme d’étoile qui a la possibilité de lutter contre le paludisme pendant plusieurs semaines. Ainsi, même après une exposition à des moustiques porteurs de la maladie, le sujet pourrait ne pas être infecté. Pour comprendre l’avancé de cette solution, il suffit de se pencher sur le format proposé. Les comprimés classiques n’ont pas un effet important, ils seront susceptibles de vous protéger pendant 24 heures.

Cette actualité est attractive, mais elle montre également que la Science a de nombreux progrès à réaliser. Toutefois, dans un futur proche, nous pourrions ingurgiter des comprimés susceptibles d’offrir une protection longue durée grâce à un matériau beaucoup plus réjouissant. Cette étude a tout de même permis de développer un traitement valable pendant près de deux semaines, cela limite ainsi tous les désagréments identifiés par une prise traditionnelle qu’il est impératif de renouveler afin de ne pas être malade.

Les seniors adeptes des voyages sont invités à se pencher sur le paludisme
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *