Perte auditive : mieux la comprendre pour mieux l’appréhender

perte auditive

La perte auditive touche environ 800 millions de personnes dans le monde. En France, 80% des personnes atteintes ne sont pas appareillés. En outre, si la perte auditive n’est pas prise en compte rapidement, elle peut provoquer de nombreux dommages.

Perte auditive

La perte auditive est souvent liée l’âge. Un senior sur trois affirme ressentir des difficultés à entendre et 70% des plus de 85 ans estiment ne pas bien entendre. Cette déficience est due au vieillissement de certaines cellules de l’oreille interne qui perdent leur efficacité avec le temps. Cette surdité progressive s’appelle la presbyacousie. Maladie généralement causée par la détérioration des fibres du nerf auditif dans la cochlée (oreille interne). Il s’agit d’un trouble progressif. C’est-à-dire qu’il s’aggrave dans la durée. En premier lieu, les fréquences aiguës sont les plus difficiles à entendre, s’ensuivent des sons plus graves notamment si la perte auditive n’est pas prise en charge rapidement. Mais cette dégradation de l’ouïe n’est pas seulement liée à l’âge, une exposition trop longue à des bruits dont les décibels dépassent 85, sont dangereux et augmentent l’impact de la dégénérescence naturelle. Les personnes atteintes sont généralement souffrantes d’acouphènes. De plus, la parole étant essentiellement composée de sons aigus, le premier signe de perte auditive liée à l’âge est la difficulté à entendre ce que les gens disent.

Effets de la perte de l’audition

Bien entendre étant essentiel pour bien communiquer, la défaillance de l’audition peut provoquer de nombreux troubles. Tout d’abord, cela a une incidence sur la vie sociale. En effet, il devient difficile de comprendre ce que l’interlocuteur dit et les conversations à plusieurs sont presque inaudibles, similaires à des bourdonnements. De nombreuses personnes ont tendance à s’isoler et à se replier sur elles-mêmes évitant les endroits bruyants. L’exclusion progressive des personnes atteintes de surdité ne dois pas être oublié ou pris à la légère.

Les effets psychologiques peuvent également être conséquents. La plupart des personnes souffrant de perte auditive ressentent de la honte, de la colère, de la gêne mais aussi de l’anxiété. 14 % de ces personnes déclarent ressentir un sentiment de tristesse et de dépression. En l’absence de prise en charge, les personnes malentendantes peuvent également se montrer à cran ou moins tolérantes vis-à-vis d’autrui.

La perte auditive peut contribuer à une perte d’équilibre, provoquer de la fatigue, des maux de tête, des acouphènes et du stress. Les personnes atteintes sont également plus susceptibles de souffrir de démence. En effet, afin de mieux percevoir les sons, d’autres ressources du cerveau sont utilisées aux dépens de la capacité cognitive provoquant une démence précoce. Ce lien s’explique par l’isolement social et la diminution des stimulations sensorielles engendrées par la perte auditive.

Solutions VivaSon

Une perte auditive est irréversible et les conséquences peuvent être lourdes. C’est pourquoi il est essentiel de la prendre en compte rapidement. Plus la baisse de l’audition est prise en charge tôt, plus les risques énoncés précédemment s’amoindrissent. S’appareiller tôt reste aujourd’hui la meilleure solution face à cette dégénérescence. Cela permet de ralentir la progression de la perte auditive et d’accélérer le processus d’adaptation et de rééducation du cerveau. Egalement, porter un appareil auditif permet de réentendre les sons et, de ce fait, de stimuler le système auditif permettant de préserver les capacités de compréhension et de mémoire.

VivaSon propose une large gamme d’appareils auditifs des plus grandes marques. Pour bénéficier d’un bilan auditif gratuit par un audioprothésiste diplômé d’Etat mais aussi pour découvrir l’ensemble des solutions adaptées à votre personnalité, prenez rendez-vous sur www.vivason.fr.

Perte auditive : mieux la comprendre pour mieux l’appréhender
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *