prix prothese auditive

Si les troubles de l’audition apparaissent généralement à partir d’un certain âge, les jeunes, on le sait moins, peuvent être aussi confrontés à ce type de pathologie. Parmi les solutions existantes pour pallier ce problème, la prothèse auditive est sans aucun doute la plus performante.

Mais quel appareillage choisir en fonction de ses besoins ? Quelles sont les démarches à entreprendre pour s’en équiper ? Et à quel prix peut-on retrouver le confort de bien entendre ? Autant de questions auxquelles nous vous apportons des réponses.

Prothèse auditive : les signes de son utilité

Comme nous le disions, il n’y a pas un âge spécifique pour s’appareiller.  Qu'elle concerne un enfant, un jeune adulte ou une personne âgée, la perte d’audition est bien plus qu’une petite gêne sans gravité. Cette incapacité, totale ou partielle, à entendre les sons peut s'avérer préjudiciable pour la personne qui en souffre. Ne pas entendre une voiture qui arrive à vive allure quand on traverse ou une personne qui crie pour avertir d’un danger… Rien n’est évident pour un malentendant et ces dysfonctionnements peuvent devenir lourds de conséquences s’il n’y a aucune prise en charge. En effet, chez l’adulte, la baisse de l’audition conduit peu à peu à l’isolement et la perte des stimulations essentielles a des conséquences sur les facultés intellectuelles.

C’est donc pour éviter ces répercussions importantes qu’il est nécessaire de s’équiper de prothèses auditives dès les premiers signes d’une perte de l’audition. Mais avant de s’appareiller, il est nécessaire d’évaluer l’ampleur du problème.

Il existe en effet deux sortes de déficience auditive :

  • La perte auditive, qui traduit un problème au niveau de l’oreille interne ou moyenne. Elle peut être traitée simplement s’il s’agit par exemple d’une otite ou d’un bouchon de cérumen, mais elle peut aussi nécessiter un appareillage.
  • l’insuffisance auditive de perception, appelée aussi presbyacousie, qui correspond à une baisse de capacité de l’oreille interne et que l’on retrouve plus généralement chez les personnes qui ont dépassé la cinquantaine, bien que cela puisse aussi toucher les plus jeunes.
  • ou mixte : on peut souffrir des deux déficiences auditives

Quoi qu’il en soit, dès les premiers signes d’une perte d’audition, le premier réflexe à avoir est de consulter un oto-rhino-laryngologiste, plus communément appelé ORL, pour déterminer de quel type de perte auditive vous souffrez.

Prix d'une prothèse auditive

Bien qu’elles soient toutes conçues sur le même principe, c’est-à-dire avec un microphone, un microprocesseur et un écouteur, il existe différents types, et donc différents prix de prothèses auditives à l'image de celles que l’on peut trouver en vente sur Ideal Audition.

L’appareil auditif classique contour d’oreille

Fonctionnant sur pile ou en version rechargeable ce dispositif est composé d’une coque, qui se place derrière le pavillon de l’oreille, reliée à un tube positionné dans le conduit auditif. S’adaptant à tous les niveaux d’insuffisance auditive, il est réputé pour sa solidité et se caractérise par sa puissance d'amplification qui convient aux pertes auditives profondes et sévères. De plus, il est facile à manipuler pour les personnes souffrant rhumatismes. Avec un prix pouvant aller de 500 à 2000 €, la marge est assez grande pour s’adapter à tous les types de budgets et de prises en charge.

La prothèse auditive à écouteur déporté

Sur le même principe que le contour d’oreille classique, la coque de cette audioprothèse est plus petite et reliée à un écouteur qui se place directement dans le conduit. Capable de corriger des pertes auditives pouvant aller jusqu’à 80 dB, la miniaturisation de ce dispositif le rend beaucoup discret et esthétique. Son prix, de 800 à 2000 €, nécessite un investissement non négligeable si la prise en charge de la mutuelle n’est pas à la hauteur.

L’audioprothèse intra-auriculaire

Vraiment plus discret que les prothèses auditives à contour d’oreille, ce dispositif s’insère au niveau de l’entrée du conduit de l’oreille, appelé aussi méat. Plus adapté pour des pertes d’audition légères ou moyennes, il ne conviendra pas aux formes lourdes de surdité ou aux personnes qui ont un conduit auditif trop rétréci. Les solutions sur-mesure avec une prise d'empreinte sont également envisageables. Comptez entre 400 et 2000 euros par oreilles.

L’appareillage intra-auriculaire profond

Totalement invisible, ce type de prothèse auditive est le must de la discrétion et un concentré de technologie miniaturisée. Fabriqué sur mesure après une prise d’empreinte de l’oreille, l’appareil se place directement dans le conduit auditif. Équipées de systèmes très performants de traitement des signaux sonores, ces prothèses auditives se facturent généralement autour de 1290 € pour du milieu de gamme et du haut de gamme chez les distributeurs les moins chers.

A retenir : Ces prix sont indicatifs car ce qui définit le prix de l’audioprothèse, ce n’est pas tant la forme que la puissance du processeur.

Démarches et remboursements possibles pour s’équiper de prothèses auditives

Les démarches

La première étape sera donc de rencontrer un ORL afin de passer les examens nécessaires. Après vous avoir fait une otoscopie, c’est-à-dire une auscultation de vos oreilles pour vérifier l’état des tympans et qu’aucun bouchon de cérumen ni de corps étranger ne perturbe votre audition, ce dernier procédera à deux tests différents :

  • L’audiogramme, qui consiste à vous équiper d’un casque pour vous faire écouter des bips de différentes fréquences afin de déterminer le niveau d’audition de chaque oreille.
  • L’audiométrie vocale, durant lequel vous entendrez des mots qu’il faudra répéter pour évaluer votre compréhension de la parole et donc le bon fonctionnement des nerfs acoustiques.

C’est à partir du résultat de ces examens que l’ORL déterminera si vous avez besoin ou non d’un appareil auditif et qu’il vous prescrira le type de prothèse auditive nécessaire.

Muni de votre ordonnance, vous pourrez ainsi vous rendre chez un audioprothésiste pour choisir, avec son aide et ses conseils, le dispositif auditif qui vous conviendra le mieux.

Remboursement d'une prothèse auditive

Il faut savoir que l'Assurance Maladie rembourse* l'appareillage auditif. Le remboursement dépendra de l'âge du patient et du handicap potentiel (les polyhandicapés bénéficient d’une plus grande prise en charge) . Un devis normalisé devra être établi par un audioprothésiste pour la prise en charge. Le montant actuel de la base de la sécurité sociale est de 350 euros. En 2021, la réforme du RAC 0 permettra une plus grande prise en charge : des patients pourront s’équiper d’un appareil auditif de classe 1 sans rien débourser.

*sous justificatif de prescription médicale

devis appareil auditif
© Ameli.fr

Quel confort proposent les prothèses auditives aujourd’hui ?

La technologie, en termes d’appareillage auditif et de traitement de la perte d’audition a énormément évolué. C’est en échangeant avec votre audioprothésiste que vous pourrez trouver l’audioprothèse qui vous apportera la correction dont vous avez besoin et le confort indispensable pour vous y habituer.

L'audioprothésiste vous accompagnera à trouver l’appareil auditif le plus adapté pour qu’il reste en bonne position, pour que vous ne soyez pas gêné par votre propre voix. Il est également important que vous supportiez bien le dispositif intra-auriculaire. Ainsi, petit à petit vous vous habituerez à mieux entendre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici