Quel est le prix d’un monte-escalier ? Quelle marque et modèle choisir ? Prix de l’installation ? Notre guide

Pour les personnes à mobilité réduite à cause de l’âge ou d’un handicap, le monte-escalier est l’équipement indispensable pour garder un maximum d’autonomie chez soi lorsque l’on habite une maison à étage. Également appelé “ascensiège”, il s’agit d’un investissement coûteux qu’il convient de préparer avec soin en comparant les devis et en listant les aides au financement accessibles. De nombreuses offres se présentent souvent à l’usager et il est parfois difficile d’identifier les critères de sélection et les professionnels compétents.

Quels sont les différents monte escaliers possibles ? Comment sélectionner le sien ? Combien coûte un monte escalier ? Quelles sont les aides auxquelles prétendre ? Voici toutes nos réponses dans ce dossier complet.

Tableau comparatif des prix d’un monte escalier

Voici un tableau récapitulatif des gammes de prix constatées en fonction des typologies de monte-escalier :

Type de monte-escalier Prix
Monte escalier droit 2500-5000 €
Monte escalier tournant 4000-12000 €
Monte escalier en colimaçon 8000-12000 €
Plateforme monte-escalier 5000-20000 €
Monte escalier élévateur 5000-15000 €
Monte escalier extérieur 5000-12000 €
Monte escalier debout 3500-7000 €
Ascenseur de maison A partir de 15000 €
monte-escalier Confort Plus
instagram – © Confort Plus

Prix d’un Monte-escalier

Différents critères déterminent la gamme de prix des montes-personne. La configuration des escaliers à équiper est tout d’abord à identifier :

Prix d’un monte escalier en fonction de la configuration de l’escalier

  • Solidité de l’escalier : le préalable à l’installation d’un monte-escalier est un escalier de qualité et solide. Si ce n’est pas le cas, il faudra prévoir en amont des travaux pour consolider donc le budget peut s’élever à plusieurs milliers d’euros.
  • Taille/longueur de l’escalier : bien sûr, plus le rail de l’ascensiège est long, plus il coûtera cher. La hauteur d’une étage standard est de 2,70 m, mais parfois, le dénivelé est supérieur. Pour un étage au dénivelé normal, l’installation coûte environ de 2500 à 5000 €.
  • Escalier droit ou pas : dans le cas d’un escalier droit, l’usinage du rail est très simple. Le monte-escalier droit coûte entre 2500 et 5000 €.
  • Avec un ou plusieurs angles et paliers : si votre escalier comporte des quarts de tour et/ou des paliers, ce sera autant de complications supplémentaires. Pour ces modèles, le tarif d’un monte-escalier tournant sera compris environ entre 4000 et 12000 €.
  • Escalier en colimaçon : l’étroitesse de ce type d’escalier multiplie les contraintes. Il est souvent étroit et sa structure hélicoïdale demande une précision extrême dans la conception de l’ensemble de l’installation. Le prix de ce type de monte-escalier est d’environ 8000-12000 €.
  • Escalier extérieur : parfois l’accès à un logement se fait par une série de marches. De même, certaines terrasses ou jardins sont séparés de la maison par des escaliers. Il est possible d’installer un monte-escalier extérieur qui résiste aux intempéries et permet de profiter de l’ensemble de son habitation. Pour ce type de monte escalier, le coût est d’environ 5000 à 12000 €.

Prix d’un monte escalier en fonction du type de modèle

Le type d’équipement est ensuite à évaluer en fonction des besoins. Là encore, les politiques de prix seront différentes :

  • Monte escalier classique : il s’agit d’un siège pourvu d’un moteur électrique coulissant sur un rail lui-même scellé sur l’escalier. Le prix d’un monte-escalier est compris entre 2000 et 12000 €.
  • Chaise élévatrice : le fauteuil coulisse sur un rail fixé au plafond et non à l’escalier. Cette solution présente l’avantage de s’adapter à tout type d’escalier. Entièrement repliable, elle est aussi pratique pour les autres usagers. Le tarif de cette variante du monte escalier commence à 1500 €.
  • Plateforme pour fauteuil roulant : le principe est le même, à la différence qu’il s’agit d’une plateforme monte-escalier qui coulisse et non d’un siège. Plus solide aux lourdes charges, c’est une installation plus complexe. Comptez entre 5000 et 20000 €. Attention à ne pas confondre avec les dispositifs mobiles nommés monte-escalier pour fauteuil roulant.
  • Monte escalier vertical ou élévateur : le rail du monte-escalier ne suit pas la pente d’un escalier. La plateforme est semblable à un ascenseur : elle peut transporter une personne assise ou un fauteuil roulant. On l’appelle aussi plateforme élévatrice PMR (Personne à Mobilité Réduite). À noter que ce type d’installation est plus lourd. Le prix d’un tel monte escalier est d’environ 5000 à 15000 €.
  • Monte-escalier debout : là encore, le rail est vertical, mais l’usager reste debout, maintenu par un garde-corps. Le coût est compris entre 3500 et 7000 €.
  • Ascenseur de maison : l’installation est semblable à un ascenseur de lieu public. Même si la taille est plus modeste, proportionnellement, il nécessite un grand espace (cage d’escalier par exemple) ou des travaux importants. Le tarif d’un ascenseur de maison commence à 15000 €.
monte-escalier prix occasion
instagram – © solutions_seniors_habitats

Prix d’un monte escalier en fonction des options

Enfin, les options de confort :

  • Les options : il peut s’agir d’un siège pivotant pour faciliter l’usage. L’emplacement de la commande peut aussi être déterminant au quotidien.
  • L’esthétique de l’installation : couleur du siège, accoudoir, etc. Le siège peut intégrer aussi une ceinture de sécurité – un accessoire fortement recommandé.
  • Batterie de secours pour prévenir les coupures de courant : elle peut paraître anecdotique… sauf lorsqu’une coupure de courant intervient. Cette option (obligatoire) se révèle alors particulièrement utile.

Les avantages d’un monte-escalier

Plusieurs raisons peuvent motiver à l’installation d’un monte escalier. Il s’agit parfois d’une mesure faisant suite à un accident ou à une perte soudaine d’autonomie. Il peut aussi s’agir d’une décision à titre préventif :

  • Pour continuer à profiter de sa maison au quotidien : certaines personnes se retreignent dans le quotidien de leur maison à étage et se découragent ou s’interdisent de monter dans les parties supérieures par peur de la chute ou parce que l’escalier est devenu une épreuve. Le monte escalier permet de profiter de l’ensemble de son foyer en accédant simplement aux étages.
  • Pour prévenir les chutes : une personne qui est déjà tombée ou qui voit sa mobilité diminuer sera réticente à monter ou descendre les escaliers. Problèmes d’équilibre, d’arthrose, antécédents de fracture… Autant d’événements qui peuvent motiver, pour plus de sécurité, l’installation d’un ascensiège.
  • Pour garder son autonomie : lorsque, par exemple, les chambres et salles de bain se trouvent à l’étage de la maison, le quotidien peut devenir très handicapant pour les personnes qui éprouvent des difficultés dans les escaliers. Beaucoup peuvent même songer à faire appel à une aide à domicile permanente. L’installation d’un monte-escalier peut faire partie de la solution.
  • Pour éviter un déménagement : dans les cas où la configuration de la maison impose des allées et venues entre les étages ou même lorsque l’on ne peut accéder au domicile que par un escalier extérieur, les personnes dont la mobilité diminue envisagent souvent un déménagement… Une solution radicale éprouvante tant physiquement, logistiquement que sentimentalement. Il suffit parfois de l’installation d’une aide électrique dans les escaliers pour résoudre une partie des problèmes.

Comment fonctionne un monte-escalier ?

monte-escalier siege pivotantLe monte escalier classique est composé d’un rail fixé sur l’escalier directement ou au plafond (dans le cas d’une chaise élévatrice). Le siège ou la plateforme est motorisé électriquement et donc relié à une prise électrique.

La plupart des montes-personne du marché prévoient une batterie de secours indépendante. Cette batterie permet de pallier les coupures de courant et de continuer à utiliser l’appareil même en cas de faille du réseau.

Il s’agit donc d’un point à vérifier au moment du choix du modèle : assurez-vous qu’il dispose d’une batterie indépendante de secours. C’est d’ailleurs prévu par les normes européennes.

Comment choisir son monte-escalier ?

Une fois que l’on a pris la décision de faire installer un monte-escalier, le choix du modèle peut se révéler compliqué. Prenez le temps de lister un certain nombre de critères importants qui vous aideront à faire le tri :

  • Les contraintes de votre habitation : les monte-escaliers classiques requièrent une largeur minimale de 70 cm. La configuration de votre escalier peut vite faire grimper le devis de votre monte escalier…
  • La mobilité actuelle de l’utilisateur : bien sûr, c’est la motivation principale pour choisir un monte-escalier. Quel est son rapport à l’équilibre ? Peut-elle s’asseoir et se lever seule ? Quel est son poids ?
  • Sa mobilité dans un futur proche : on y pense moins, mais la santé de l’usager d’un monte escalier peut certes s’améliorer – mais aussi malheureusement se dégrader… Si l’on choisit par exemple un monte-escalier debout, peut-être faut-il songer aux années à venir où la station debout sera plus difficile à tenir.
  • Les autres habitants de la maison : l’installation d’un monte escalier impacte le confort d’utilisation pour les autres habitants de la maison. Le rail empiète sur les marches, le siège, qu’il soit stationné en haut ou en bas peut gêner, dans le cas d’un élévateur, l’empiètement peut être conséquent, etc. En l’occurrence, pour un gain de place, une chaise élévatrice (pliante par définition, fixée au plafond) peut être une solution.
  • Le prix : en fonction de tous ces critères, votre choix s’est peut-être restreint. C’est très probablement le prix qui sera déterminant…

Les marques de monte escalier

Il existe un nombre restreint de marques reconnues et spécialisées dans les monte-escaliers. Pour mieux vous y retrouver, nous avons réaliser un comparatif sur le monte-escalier et les différents modèles de certaines marques. Voici déjà un résumé des principaux acteurs du secteur, recommandés et fiables :

Accédons

Cette marque française est présente sur l’ensemble du territoire. Elle a breveté un modèle de rail plat qui garantit le meilleur compromis entre confort, esthétisme et encombrement. Pour pouvoir proposer une gamme la plus large possible, la marque travaille avec la société Acorn, de renommée mondiale. Ils offrent une garantie de l’appareil de 2 ans (pièces et main d’œuvre) et d’une garantie à vie sur le rail et le moteur.

Handicare

Présent dans 10 pays sur l’ensemble des continents, cette société est spécialisée dans les monte-escaliers depuis 130 ans. Ils proposent des modèles droits, tournants et extérieurs. À noter que cette marque est celle qui offre la résistance la plus forte charge (200kg).

Otolift

Il s’agit encore d’une marque de plus de 130 ans. Très reconnue, cette société d’origine néerlandaise a la particularité de proposer des modèles neufs, d’occasion et de location. Au moment de la visite de votre domicile pour la prise de mesures, leur application en réalité augmentée permet de visualiser votre intérieur après la pose de l’appareil.

Stannah

C’est la marque de référence des monte-escalier. Présente depuis plus de 150 ans sur le marché, c’est elle qui a inventé le concept de monte-escalier dans les années 70. Aujourd’hui, la société est présente dans 60 pays. En plus des ascensièges, Stannah propose aussi des plateformes pour fauteuils roulants et des ascenseurs de maison.

ThyssenKrupp

Cette société allemande est plutôt connue pour les ascenseurs publics, mais elle installe également des ascenseurs privatifs ainsi que des monte-escaliers. Sa longue existence garantit une qualité et une fiabilité optimales à ses clients. Ses équipements sont garantis à vie et le maillage territorial des techniciens assure une maintenance facilitée.

Etna France

Dans  un autre domaine, mais proche du monte-escalier, nous avons Etna France. Cette société française, créée en Normandie, existe depuis 35 ans. Ils sont spécialisés dans les ascenseurs de maison et les élévateurs pour personnes à mobilité réduite (EPMR) et monte-charges dans les lieux publics. Ses produits sont d’une gamme premium supérieure : fabriqués en France, ils sont à la fois esthétiques, confortables et silencieux.

Installation et configuration de votre monte-escalier

Au préalable de toute installation, il vous faudra vérifier la solidité du bâti. Un monte-escalier, une plateforme, un élévateur ou un ascenseur ne pourront en aucun cas être installés sur des murs ou un escalier pas assez solide, présentant des faiblesses, avec des infiltrations, etc.

installation monte-escalier 1
instagram – © lamaisonde1850
installation monte-escalier terminée
instagram – © lamaisonde1850

Une fois la marque sélectionnée, le modèle choisi et le devis signé, le délai d’approvisionnement varie de 2 à 8 semaines généralement.  Les sociétés de monte escaliers assurent elles-mêmes la pose, compte tenu de la spécificité des appareils et aux enjeux de sécurité. L’installation représente entre 1000 et 3000 € sur la facture totale.

L’installation d’un monte-escalier est simple et ne prendra pas plus d’une journée, sauf complication. Après la pose, le technicien vous montrera comment se servir de vos équipements.

Monte escalier : le coût d’entretien

La plupart des montes-escaliers sont garantis 2 ans, pièces et main d’œuvre. Passé ce délai, l’intervention d’un technicien est payante.

Il convient régulièrement de vérifier l’ensemble du matériel, de graisser, de réaliser un bilan du moteur et de l’usure des pièces. Vous pouvez vous orienter vers un système de forfait de maintenance – un service que propose la majorité des installateurs. Le tarif se situe entre 150 et 200 € par an.

Normes et sécurité

L’univers des monte-escaliers est réglementé : il s’agit d’une installation qui doit répondre à des critères précis de sécurité et de fiabilité, d’autant qu’il s’adresse à des personnes fragiles. Les principales normes sont :

  • La norme NF EN 81-40 : le monte-escalier doit se bloquer si, en cours de route, le repose-pied, les accoudoirs ne sont pas baissés et si la ceinture n’est pas bouclée. De plus, le monte-escalier doit être pourvu d’un siège, accessible selon la norme anti-torsion.
  • Le monte-escalier doit avoir un dispositif d’arrêt d’urgence.
  • Le détecteur d’obstacle : l’appareil se bloque s’il détecte la présence d’un animal ou d’un objet sur son parcours.
  • Les interrupteurs : le siège doit être pourvu de commandes et 2 interrupteurs situés en bas et en haut de l’escalier, doivent pouvoir commander le siège.
  • Le monte-escalier doit être équipé d’un système de verrouillage.

Au moment de choisir votre modèle, assurez-vous que tous ces points sont garantis.

monte-escalier intérieur
instagram – © Confort Plus

Les aides financières existantes

Le coût d’un monte-escalier représente un budget conséquent. Heureusement, il existe de nombreuses aides publiques qu’il convient de connaître. Nous allons à présent aborder ce point, mais vous pouvez aussi retrouver un article complet sur les aides financières pour un monte-escalier :

Les aides fiscales

  • L’installation d’un monte-escalier, si elle est réalisée par un professionnel du secteur, bénéficie d’un taux de TVA réduite à 5,5 %.
  • Vous pouvez également bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % du montant total de l’installation au titre des travaux d’équipement pour personne âgée ou handicapée. 4 conditions s’appliquent ici : il doit s’agir de votre résidence principale, l’équipement ne doit pas dépasser 200 kg, il doit respecter toutes les normes et le siège ne doit pas se déplacer à plus de 0,15m par seconde.
  • La majoration pour la vie autonome : dans le cas des personnes recevant l’Allocation adulte handicapé (AAH), l’aménagement du logement que constitue l’installation d’un monte-escalier peut bénéficier d’une aide.

L’aide de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)

Les personnes handicapées physiques peuvent prétendre à un certain nombre d’aides de cet organisme, représenté dans tous les départements. La Prestation de Compensation du Handicap : elle peut représenter 50 % de l’achat d’un monte-escalier, dans la limite de 10000 €. Il faut être âgée de plus de 75 ans et avoir été reconnu handicapé avant l’âge de 60 ans.

Les aides de l’Association d’aide pour l’adaptation du logement des personnes en situation de handicap (ALGI)

Si vous êtes titulaire de la carte d’invalidité, contactez l’association qui peut vous fournir une aide financière sous certaines conditions.

L’agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat

En discutant avec un conseiller par téléphone (0 820 15 15 15), vous pourrez connaître les conditions d’attribution d’une aide. Cette subvention peut représenter jusqu’à 50 % du montant de l’équipement dans la limite de 7000 ou 10000 € selon les dossiers).

Cette aide est attribuée en fonction de critères stricts de revenus, d’âge, de situation et de type de logement.

Les autres structures locales

À l’échelon local, les structures ont chacune une politique propre. Pour obtenir des aides à l’aménagement de votre logement, vous pouvez solliciter :

  • Votre Mairie
  • Le conseil général
  • Le conseil régional
  • La CAF
  • La fédération SOLIHA (Solidaires pour l’Habitat)

Faire sa demande de devis pour un monte-escalier

Voici un exemple de devis pour un monte-escalier tournant ainsi que les aides auxquelles un usager peut prétendre :

  • Devis initial de l’installateur : 8500 €
  • Crédit d’impôt : 25 % soit 2125 € d ‘aide –> 6375 €
  • Prestation de Compensation du Handicap de la MDPH : 50 % du devis soit 4250 € –> 2125 €
  • Aide de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat : potentiellement jusqu’à 50 % du devis, donc peut a priori couvrir le solde.

Dans cette hypothèse, l’intégralité des frais d’installation d’un monte-escalier est couverte grâce aux diverses aides publiques.

FAQ du monte-escalier

Voici un condensé des questions les plus fréquemment posées au sujet des montes-escalier.

Peut-on acheter un monte-escalier d’occasion ?

Oui, certaines marques proposent des monte-escaliers d’occasion, comme Otolift. Cette solution est plus économique.

Combien coûte un monte escalier ?

Un monte-escalier coûte entre 2500 et 20000 € en fonction des modèles, de l’installation choisie et des options sélectionnées.

Combien coûte un monte escalier Stannah ?

Un monte-escalier Stannah coûte entre 3500 et 6000 € en fonction du modèle.

Comment réparer un monte escalier ?

Il est déconseillé d’intervenir soi-même pour réparer un monte-escalier. Mieux vaut faire appel au SAV de la marque auprès de laquelle vous avez acheté votre équipement.

Comment réinitialiser un monte escalier ?

Là encore, le monte-escalier est une installation précise qui demande l’intervention d’un technicien agréé pour sa réinitialisation. Contactez le Service Après-Vente de votre appareil.

Laisser un commentaire