Comment calculer sa retraite ? Guide complet

Les travailleurs se posent naturellement de nombreuses questions légitimes concernant leur avenir comme leur âge de départ à la retraite et ce qu’il adviendra de leur niveau de revenus le moment venu.

Il peut être compliqué de prédire combien peut toucher un retraité lorsqu’il arrête de travailler. Ces revenus varient, en effet, en fonction du type de retraite, du secteur d’activité, de la présence ou non de retraite complémentaire. Toutefois, la retraite de base peut être calculée avec une formule simple qui prend en compte certains détails de la carrière du travailleur.

Les variables prises en compte dans le calcul de la retraite

Pour calculer facilement sa retraite, il faut appliquer la formule de calcul qui prend en compte plusieurs variables. Celles-ci concernent le revenu moyen du travailleur, son âge de départ à la retraite et la durée pendant laquelle il a travaillé.

Le salaire annuel moyen

C’est la moyenne des salaires des 25 meilleures années de la carrière pour les travailleurs du privé et des six derniers mois pour les travailleurs du public. Ceci signifie que pour calculer le salaire annuel moyen d’un salarié du privé, on prend les salaires des années au cours desquelles le travailleur était le mieux payé.

Ce ne sont donc pas les 25 dernières années, ni les 25 premières. Les salaires perçus la dernière année de travail ou année de départ à la retraite sont exclus de ce calcul. C’est aussi le cas des autres rétributions en dehors des salaires.

Ainsi, ne sont pas prises en compte les allocations chômage, les indemnités de la Sécurité Sociale, ni les rétributions de stage. Les indemnités de maternité peuvent par contre être prises en compte et majorées de 25% sous certaines conditions.

Le salaire annuel moyen de ceux qui ont travaillé dans le privé moins de 25 ans est calculé en prenant en compte les salaires de toutes les années travaillées.

Lire aussi : comment préparer sa retraite ?

Le taux de liquidation

Le taux de liquidation pour le secteur public ou taux de retraite pour le secteur privé est le taux appliqué pour calculer la retraite. Il dépend de la durée de cotisation ou de l’âge de départ en retraite, il varie de 37,5 à 50% dans le privé et peut atteindre les 75 % dans le public.

Un travailleur qui prend sa retraite à l’âge du taux plein automatique, c’est-à-dire 67 ans pour ceux nés après 1954, aura un taux complet automatiquement, c’est-à-dire de 50% dans le privé ou 75% dans le public. Il est possible d’atteindre le taux plein avant l’âge de 67 ans à condition d’avoir travaillé suffisamment de trimestres.

Dans certains cas particuliers du secteur public, le taux plein peut être de 80%. C’est notamment le cas des militaires.

La durée de cotisation

Elle équivaut à la durée travaillée et elle se compte en trimestres. Pour bénéficier d’une retraite de base complète, il faut avoir travaillé un nombre suffisant de trimestres qui varie en fonction de l’année de naissance.

durée cotisation retraite

Pour les assurés nés en 1955, la durée nécessaire pour une retraite complète est de 41,5 ans ou 166 trimestres. Cette durée augmente d’un trimestre tous les trois ans (sur l’année de naissance). Elle est ainsi de 43 ans ou 172 trimestres pour ceux nés en 1973.

Si le travailleur cumule plus de trimestres que nécessaire, il bénéficie d’une surcote. Celle-ci majore le taux de retraite de 1,25% pour chaque trimestre supplémentaire. Si c’est l’inverse, il subit une décote qui minore le taux de pension de 1,25% pour chaque trimestre en moins dans la limite de 25% du total.

Le calcul du nombre de trimestres peut comporter de nombreuses exceptions en fonction des cas. Certains travailleurs ont, en effet, des trimestres rachetés, des majorations familiales, des majorations pour handicap, etc. C’est pour cette raison qu’on parle de trimestres validés et non de trimestres réellement travaillés.

La formule de calcul de la retraite

La retraite peut être calculée en utilisant la formule suivante :

Retraite = Salaire moyen annuel X [Trimestres validés / Durée d’assurance] X Taux de retraite.

Laisser un commentaire