En 2021, plus de 50 % des séniors travaillent

Le taux d’emploi des séniors de 55 à 64 ans en France a progressé ces dernières années. D’après une étude menée conjointement par Pôle Emploi, 57,7 % des séniors actifs sont des hommes, et ce sont ceux qui ont fait des études supérieures (niveau bac +2 et plus) qui sont plus nombreux à travailler à cet âge (plus de 70 %).
En 2021, un peu plus de 56 % des 55 à 64 ans travaillent. Les cadres séniors qui se retrouvent au chômage ont des difficultés pour réintégrer le marché de l’emploi.

Comment réduire le taux de chômage des cadres séniors ?

Un cadre de plus de 45 ans ayant fait face à une rupture de contrat initiée par l’employeur a souvent du mal à retrouver de l’emploi en accord avec son niveau de formation et son expérience.

Heureusement, il existe une solution qui a déjà permis à un certain nombre de cadres séniors de reprendre une activité professionnelle après la rupture de leurs contrats de travail. Il s’agit de l’Outplacement individuel.

Par définition, l’Outplacement individuel est un accompagnement personnalisé visant à aider le salarié à retrouver un autre emploi le plus rapidement possible après la rupture de son contrat (licenciement, rupture conventionnelle, ou cessation d’activité).

Cette prestation est assurée par un cabinet de ressources humaines et financée par l’entreprise. L’ancien salarié bénéficie alors de l’accompagnement d’un consultant qui l’aide à choisir lui-même le travail qui lui correspond.

Il peut se lancer dans la recherche d’un autre emploi ou dans la création de sa propre entreprise. Le portage salarial chez ABC Portage se présente également comme une alternative intéressante au salariat et à la création d’entreprises.

L’outplacement, pour accélérer le retour à l’emploi des cadres séniors

Selon une étude publiée récemment, l’outplacement individuel s’est révélé comme étant une solution efficace pour accélérer le retour à l’emploi des cadres séniors (45 ans et plus), notamment ceux qui possèdent une formation de haut niveau (diplôme Master).

En effet, 62 % des bénéficiaires sont des séniors et 68 % perçoivent des rémunérations annuelles supérieures à 75 000 euros.
En 2021, plus de 8 bénéficiaires sur 10 ont pu recevoir un salaire équivalent ou supérieur à ce qu’ils gagnaient avant.

Avec l’outplacement, la durée moyenne pour retrouver une activité professionnelle est de 8,5 mois pour la majorité des cadres accompagnés : 6 cadres sur 10 replacés ont trouvé un emploi via les réseaux sociaux, et plus de 2 sur 10 choisissent de créer ou de reprendre une entreprise.
Quelle que soit l’option retenue par l’ancien salarié, il bénéficie d’un accompagnement personnalisé jusqu’à l’atteinte de son objectif.

Laisser un commentaire