plan épargne retraite

La finalité de la conception du PER est que l’épargne retraite devienne plus attractive. C’est en tout cas l’objectif que le gouvernement s’est donné. Le nouveau plan d’épargne retraite, fait d’un produit individuel ainsi que de deux produits d’épargne collectif, est présent depuis début octobre 2019. Découvrons plus en détails ce nouveau PER.

Nouveau PER : Quel contexte ?

Dans un peu moins d’un an, aucun établissement bancaire n’offrira de contrat Madelin, de Perco ou encore de Perp. En effet, tout ce beau monde sera remplacé par le PER. Une période de transition est ouverte depuis le 1er octobre 2019, durant laquelle les anciens produits comme le Perp sont encore proposés avec les nouveaux plans d’épargne retraite. Or, dès que cette dernière sera terminée, les anciens PER ne pourront plus être en vente.

Le nouveau plan d’épargne retraite est disponible en deux versions :

  • le PER individuel (PERi) destiné aux particuliers ;
  • et le PER collectif par rapport à l’épargne d’entreprise (PERe).

Plusieurs banques telles que Groupama ou BNP Paribas ont déjà effectué le lancement des premiers contrats PER. D’autres établissements bancaires suivront en 2020.

Est-il utile de faire le choix d’un tel contrat ? Sachez tout d’abord que même si le nouveau PER est là, la migration reste facultative. Effectivement, les anciens contrats comme le Perco, qui sont ouverts, pourront perdurer. Ainsi, vous pourrez continuer à les alimenter. C’est pourquoi nous vous conseillons de mesurer l’utilité de transférer votre épargne sur un PER.

Focus sur les avantages du nouveau plan d’épargne retraite

Le nouveau plan d’épargne retraite offre nettement plus de points forts que les anciens contrats. Tout d’abord, la fiscalité est nettement meilleure et il y a une plus grande souplesse. Il faut savoir que les fonds pourront aisément être débloqués avec le nouveau plan d’épargne retraite. Il peut y avoir une cause de déblocage anticipé comme par exemple l’achat d’une résidence principale. Autre point intéressant depuis le 1er octobre 2019 : la possibilité, lors de la retraite, de sortir du contrat en rente (versements réguliers) ou en capital (règlement en une unique fois).

La loi Pacte offre également une portabilité optimale par rapport au plan d’épargne retraite. Ainsi, il est désormais possible de transférer quand on le désire son contrat vers un nouvel assureur ou gestionnaire, en échange de frais représentant un petit pourcent du capital (et sans aucuns frais après cinq années).

Bien examiner les conditions de contrats

Avant de faire le choix d’un nouveau PER, nous vous conseillons de parfaitement examiner les différentes conditions du nouveau contrat par rapport à l’ancien. Tout d’abord, débutez avec le taux d’intérêt. Cependant, sachez qu’une catégorie de travailleurs devra grandement se méfier du PER. Il s’agit des indépendants qui ont des contrats d’épargne retraite Madelin « individuels ». En effet, ce type de contrats datant des années 1990 avaient d’excellents taux garantis « de 2,5 à 3,5 % chaque année ». Cependant, ces taux avantageux pour les épargnants ne seront plus là avec le nouveau plan d’épargne retraite .

Quels sont les cinq nouveautés du PER en détails ?

Trois produits en un seul

Aujourd’hui, il n’y a plus qu’une seule enveloppe consacrée à l’épargne retraite. Il s’agit du plan d’épargne retraite, qui rassemble un plan d’épargne individuelle pour les indépendants, un plan facultatif pour l’épargne collective en société ainsi qu’un dernier pour différentes catégories de salariés. Ce regroupement a pour objectif de faciliter la portabilité de l’épargne retraite.

Conditions de sortie optimisées pour les épargnants

Le plan d’épargne retraite permettra beaucoup plus de souplesse pour les souscripteurs lors de la retraite. Les épargnants pourront par conséquent faire la demande d’une sortie en capital pour les montants provenant de versements volontaires. En outre, sachez qu’il est également possible de mêler sortie en rentes viagères ainsi que sortie en capital.

Fiscalité plus simple et incitations afin de déplacer l’épargne en direction du nouveau PER

Si vous possédez un Perp ou un contrat Madelin, vous pouvez évidemment le conserver. Le gouvernement a prévu diverses mesures afin que les Français soient incités à mettre leur épargne sur les nouveaux plans d’épargne retraite. Outre cela, sachez que les transferts d’un contrat Madelin ou Perp en direction du PER pour l’épargne individuelle sont possibles.

La loi Pacte permet une fiscalité avantageuse pour ceux ayant un contrat d’assurance vie d’au moins 8 années et transférant leur épargne en direction d’un PER. Voici les deux aspects à savoir par rapport à la fiscalité :

  • Un abattement fiscal d’un montant de 9 200 € (individu seul) ou de 18 400 € (pour un couple) sur les intérêts transférés de l’assurance vie en direction du nouveau plan d’épargne retraite ;
  • Le capital déplacé est dispensé de fiscalité.

Les épargnants doivent être à plus de 5 ans de leur départ en retraite afin de pouvoir effectuer un tel transfert. Enfin, sachez également que dans la limite des plafonds présents, les versements volontaires du détenteur du PER seront déductibles du revenu imposable.

Et enfin, une gestion pilotée pour votre épargne retraite

L’épargne mise sur les nouveaux plans d’épargne retraite sera désormais pilotée. En effet, les détenteurs de PER profiteront d’une gestion pilotée qui variera en fonction de l’horizon de placement. De cette façon, l’épargne fera face à des actifs plus dangereux (type actions) au commencement, avant d’être dirigée vers des placements moins dangereux ou pas du tout quand la retraite approchera.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici