griffe du diable soulager dos

Votre dos vous fait souffrir, l’arthrose ou les rhumatismes vous bloquent ou une tendinite empêche vos mouvements ? Sachez qu’une plante originaire du Sud-est de l’Afrique peut vous soulager.

Depuis des siècles, les peuples de Namibie et du Kalahari exploitent les bienfaits de l’harpagophytum, une vivace rampante à jolie fleur pourpre. Son nom vernaculaire de Griffe du Diable correspond à ses fruits couronnés de petits harpons et figurant un visage grimaçant. Il s’accrochent aux pattes du bétail pour se propager et entraînent blessures et maladies dans les cheptels, accentuant leur appellation démoniaque.

En revanche, sous la terre, c’est bien de vertus qu’il faut parler. Son large réseau racinaire de tubercules, gorgés d’eau et de nutriments, offre non seulement à la plante de quoi survivre sous le soleil du désert, mais aussi pour l’homme une véritable panacée.

En premier lieu, que vous souffriez de lombalgies ou de douleurs cervicales, un extrait fluide d’harpagophytum et de son composant majeur, l’harpagoside, est tout indiqué lors d’épisodes de crise aigus. Les articulations inférieures, comme le genou et de la hanche, sollicitées lors de prise de poids importante, seront également préservées. En effet préventif, les sportifs qui craignent les tendinites sont également concernés. Même prescription en cas d’arthrose ou de rhumatisme : les articulations malmenées et les membres ankylosés ne résistent pas à ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques, reconnues autant par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) que par l’ESCOP (la coopération européenne scientifique de Phytothérapie). Les hommes et femmes victimes de pathologies telles que la polyarthrite rhumatoïde ou la goutte disposent ainsi d’un traitement alternatif aux propositions allopathiques.

Son avantage majeur par rapport aux anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) traditionnels ? Sa non-toxicité gastrique, incarnée par son indice d’amertume élevé. En effet, les principes amers sont essentiels pour la production des sucs gastriques préalables à la digestion. Ainsi, pour les personnes sujettes aux problèmes d’aérophagie, de dyspepsie, aux soucis gastriques tels que la constipation ou la diarrhée, l’efficacité de la griffe du diable est avérée. Elle permet même de stimuler un appétit paresseux.

Les effets de la griffe-du-diable se mesurent sur le long terme, à raison d’une prise de 3 gélules tous les matins pendant au moins deux mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici